Institutrice Ecole maternelle de Lugny (71)

Un grand merci à nos deux exploratrices ! Grâce  à  vous, nous avons voyagé plusieurs mois et découvert un peuple, une culture et un environnement exceptionnels. Les élèves  ont été conquis par cette expérience et très enthousiastes durant la réalisation du carnet de voyage. Je pense que ce projet aura semé des petites graines dans la tête des enfants et leur donnera envie de partir à la découverte du monde.
A très  bientôt,

 

Institutrice de l’Ecole de Saint Ambreuil, CM1 (71)

Le projet Atka ainsi que l’année scolaire se terminent…
Quel enrichissement d’avoir pu suivre la vie des membres de l’équipage d’Atka et d’avoir  rencontré des personnes ayant participé à cette formidable aventure!

Les élèves se sont investis à 100% dans le projet en suivant quasi quotidiennement le blog. Les domaines de compétences travaillés étaient multiples et tout cela sans vraiment s’en rendre compte.
Nous avons découvert qu’il était possible de se faire des amis à l’autre bout du monde et de se familiariser avec la culture des Inuits!
Ils retiendront que l’aventure est partout possible mais surtout qu’elle est liée à toutes les rencontres que l’on fait en chemin!
Pour tout cela merci à Anne – Claire et Daphné qui ont été des ambassadrices en or. Elles ont su transmettre et faire vivre leur passion!

Nous sommes bien évidemment partants pour la polar school numéro 2!!
Merci.

 

Ecole de Trevillers (25)

Merci à nouveau pour tout cet immense projet et à bientôt peut-être pour la suite.
Thierry Morel

Ecole Salornay (71)

Bonjour!
Ce projet a été très positif pour ma classe,il a passionné tous mes élèves,et les a fait progresser car cela donnait un sens très concret aux apprentissages (sciences,rédaction, lecture….). Le fait de communiquer était vraiment super pour eux (carte postale,appel téléphonique,mails,rencontres).
Enfin le blog qui pouvait être consulté à la maison a permis d impliquer la plupart des familles,ce qui est génial!
Nous avons regretté de ne pas avoir assez de retour sur nos relevés météo,et nous aurions adoré voir les images de nos masques envoyés par la poste et jamais arrivés …
En espérant ne rien avoir oublié,je vous souhaite également de bonnes vacances.
Merci pour tout.

College de Tournus (71; classe de 5e, professeur de Francais):

C’est vraiment un très beau voyage que nous avons suivi depuis le mois de janvier jusqu’à juin, à raison d’une heure fixe par semaine, ce qui a permis aux élèves de suivre la vie au Groenland, de se rendre compte de sa rudesse et sa beauté, et surtout que les enfants n’étaient guère différents d’eux.

Au collège, ce genre de projet est plus difficile à mettre en place qu’en école primaire, car cela repose sur une certaine concertation, avec les impératifs des programmes qui priment sur tout le reste […]. Mes élèves ont composé 96 pages d’un journal de voyage.

Ils ont appris à centrer, mettre en valeur les informations, écrire manuscritement et informatiquement, parfois les deux dans une même composition. Une page à la main est plus difficile à faire qu’une page à l’ordinateur, car il faut tout recommencer, et certains ont refait leur titre jusqu’à dix fois, pour qu’il soit enfin centré et que la hauteur des lettres soit régulière.

Ils ont fait leur propre recherche, leur propre texte sur la première partie de l’année, sur les icebergs, les animaux, la langue et le Danemark. Ensuite, faute de temps, on a repris les textes de Daphné et Anne-Claire.

Ce genre de projet a permis de travailler plusieurs compétences, et a valorisé les élèves les plus faibles, qui se sont plus investis dans la mise en page que dans l’écriture.

Je recommencerai avec plaisir ce genre de travail

L’institutrice de la classe ULIS de Mâcon (71):

Je suis enseignante avec des élèves en situation de handicap mental de 7 à 12 ans.
 Ce projet fut un enrichissement formidable pour les élèves, une ouverture vers les autres, une possibilité de rêver et d imaginer.
Mes élèves sont souvent ancrés dans une représentation pauvre du monde qui les entoure ATKA leur a permis de voir le monde autrement, par le contact physique et la rencontre avec nos explorateurs ( indispensable pour les élèves qui ont d énormes difficultés pour utiliser l abstraction ) cela leur a montré qu ils étaient capable d apprendre, de ressentir des émotions de s ouvrir simplement sur autre chose que leur quotidien souvent très stéréotypés.
 Merci à vous ! Personnellement vous m avez fait rêvé et rappellé que rien ñ est impossible il suffit juste de se l autoriser et oser !
TAKUSS est devenu un rituel pour les élèves qui sont très fiers de parler quelques mots groenlandais devant les autres élèves !
Merci à vous et nous serions heureux qu d autres aventures se présentent !