Salut tout le monde !… ou plutôt maintenant il faut que je dise Aluu, puisque ça y’est, depuis 10 jours, je suis maintenant au Groenland avec ATKA !

Image5

Cela paraissait bien loin ce voyage lorsque je suis venue vous voir la première fois cet hiver, Anne-Claire venait de partir ou était sur le point, et pour moi il fallait encore attendre de longs mois… et pourtant le temps passe si vite, que me voilà finalement comme prévu déjà arrivée au Groenland pour prendre la relève pour ce dernier mois d’aventure, et permettre à Anne-Claire de rentrer se reposer et venir vous raconter son aventure !

Aujourd’hui je ne vais pas vous réexpliquer tout ce que j’ai découvert, puisque j’ai effectué le même voyage et découvert les mêmes lieux, le même bateau, le même équipage qu’Anne-Claire, et tout ça vous connaissez déjà par cœur ! Mais depuis la France entendre Anne-Claire raconter tout ça paraissait parfois irréel, et pourtant c’est en venant ici qu’on se rend compte que tout cela est bien vrai ! Alors pour vous le prouver, je vais juste vous raconter une histoire, l’histoire de mon voyage et de mes premiers jours dans ce printemps arctique magnifique…

A Atka : il faut y arriver

Vous l’avez compris, Oqaatsut, ce n’est pas la porte à coté, et il faut deux bons jours de voyage pour y arriver : je suis partie le 17 Avril de Tournus en train à midi, pour me rendre à l’aéroport d’Orly à Paris ou j’ai passé l’après-midi. A 22h mon avion décollait pour aller se poser à Copenhague. A mon tour de dormir sur un des bancs confortables de l’aéroport de Copenhague, qui est génial car il est chauffé et  il y a un café ouvert toute la nuit ! Ensuite le lendemain matin, la magie a commencé, puisqu’ à 9h je m’envolait pour 5h de vol environ jusqu’à Kangerlussaq, l’aéroport international du Groenland. J’ai pris un grand bol d’air il faisait froid (- 8°C) mais très beau. Le restaurant y sert des hamburgers à la viande bœuf musqué, cette fois on est bien au Groenland !

Et puis deux heures plus tard enfin, j’embraquais dans un tout petit avion rouge pour une heure de vol magique au-dessus des glaciers er des icebergs par milliers : enfin, on se posait à 13H Ilulissat ! L’aéroport tout bleu est tout mignon, c’est tout petit, il y a des montagnes et de la neige tout autour, et Anne-Claire était au rendez-vous !! Cette fois ça y’est, les marraines sont réunies, on est trop contentes !!

 

Oui mais voilà, le voyage était loin d’être fini ! Apres une heure très rapide en ville, Sarah A. Anne-Claire et moi nous rendions au joli petit port de la ville. Ici nous attendait un petit bateau à moteur, avec à son bord un monsieur inuit à l’air jovial, grand sourire aux lèvres que je ne connais pas encore : c’est Nuka ! Il a mis mes gros bagages sur le bateau et c’est parti, le bateau se lancait en pleine vitesse sur la mer ! J’enfoncais mes mains dans mes moufles car il faisait froid avec la vitesse, et je regardais ébahie défiler devant mes yeux la côte splendide du Groenland… Mais où allait-t-on ??

Image1 (Copier)

Au bout d’une demi-heure, le bateau ralentit. Gelée je me retourne et je découvre une petite plaque de banquise coincée au milieu de deux belles collines enneigées. Sur la plaque de glace il y a un petit zodiac rouge garé, et en regardant plus loin j’aperçois le mat d’un voilier… cette fois le voyage est terminé, le bateau ATKA est ici ! Il faut alors descendre à pied sur la couche de banquise en faisant attention de ne pas mettre le pied à l’eau, on  jette les sacs dans la neige, puis sur un petit traineau en bois garé là. Nuka s’en va, j’ai l’impression d’être un film tellement tout est irréel, je tire mon traineau avec mes sacs dessus. On se rapproche du voilier : c’est bien ATKA, tranquillement posé au milieu de la plaque de glace, le bateau est absolument magnifique ! Autour j’aperçois des gens, et enfin, l’équipage vient à ma rencontre, en chair et en os ! Baptiste, Paul, Brieuc, les deux Sarah sont bien réels et ici eux aussi !

J’entre dans le bateau, on fait la visite, la cuisine, le carré, les deux cabines, c’est tout petit mais tout chaleureux et le poêle chauffe très bien, je peux me réchauffer et m’installer.

 

Image2 (Copier)

Et c’est partit pour ma première semaine sur le bateau !

Très vite je prends les habitudes de la vie à bord et je cours découvrir dès que possible les alentours, le village d’Oqaatsut, et les activités locales…

A Atka : pour manger local :

La première chose à laquelle on pense à bord, c’est le ravitaillement en nourriture. Parce qu’il faut bien prendre des forces pour lutter contre le froid (même si la chaleur arrive), et surtout parce qu’on est tous très gourmands ! Alors je découvre différentes manières de trouver à manger :

  • 1) Aller au magasin d’Oqaatsut qui vend presque de tout (conserves, surgelés, féculents, chocolat, etc) , surtout maintenant que le gros bateau de ravitaillement, qui ne pouvait pas passer en hiver, peut venir de temps en temps et apporter les produits frais qui manquaient (on le voit sur la photo en dessous, c’est le gros bateau rouge).

Donc pour aller faire les courses depuis Atka c’est simple :

  • on marche sur notre banquise,
  • on monte dans notre petit zodiac rouge,
  • on navigue pendant 10 minutes environ jusqu’à Oqaatsut.
  • Là on cherche un endroit où accoster, on attache le bateau et on va au magasin.
  • Pareil au retour.

Quand on va au village on peut en profiter pour ramener nos poubelles, acheter de l’huile pour le moteur, prendre de l’eau à la fontaine ou encore prendre une douche ! Et puis moi j’en profite surtout pour me promener à travers ces maisons colorées toutes plus paisibles et magnifiques les unes que les autres. C’est un petit bout de paradis !

Image4 (Copier)

2) Ensuite quand on est ami avec Nuka comme c’est cas de notre équipe, et il est absolument adorable, il nous offre parfois des gros morceaux de morue séchée dont on découpe des petit bout à tremper dans la sauce soja en apéritif c’est trop bon ! MAMAQR !

3) Enfin, pour notre plus grande joie, vous le savez tous très bien, la meilleure façon de manger la meilleure nourriture groenlandaise, c’est d’aller à la pêche avec Nuka ! Il m’a emmené dès mon arrivée, on est allé relever ses filets de pêche, garnis de dizaines de poissons (flétan et morue). A chaque fois il nous en offre une dizaine, il faut alors vider les poissons, il nous a appris ensuite à découper les filets. Et nos recettes préférées sont alors de manger directement le flétan cru (comme les sushi japonais) avec sauce soja et wasabi, ou de le faire mariner ; Ou alors de cuire la morue au four avec du citron… Bref on ne peut pas faire plus frais, c’est un délice, jamais je n’avais mangé autant de poisson et aussi bon !

Image3 (Copier)

A Atka : on vit et on s’amuse

Durant ces premiers jours j’ai pu découvrir la vie quotidienne au bateau et celle de mes compagnons : Sarah DB toujours l’appareil photo à la main avec qui j’ai fait de très belles promenades, Anne-Claire toujours en train de travailler pour vous ! Sarah A. qui prend soin de nous tous tout le temps, et qui gère toute l’organisation mieux que personne (et joue de la guitare aussi), Baptiste et Paul qui finissent leur hivernage, s’occupent du bateau, jouent au tennis, cousent des pantoufles, travaillent à tout bien mettre en place, Brieuc le nouveau capitaine qui travaille sur le bateau, apprend tout ce qu’il doit savoir pour une bonne relève (et lui aussi fait de la couture sur ses pantoufles).

Image7 (Copier)

Nuka qui vient souvent prendre un café et partager ses histoires. Il chante aussi et joue de la guitare. Le son n’est pas très bon mais écoutez un peu :

 

J’ai pu aussi accompagner Anne-Claire à l’école du village et rencontrer enfin vos camarades, les 4 enfants d’Oqaatsut vraiment très gentils, et Atka la maitresse, adorable ; Je commence à apprendre la langue car ce n’est pas drôle si on ne peut pas se faire comprendre alors maintenant c’est cours intensifs ! TORRAK !

Image3

Vie quotidienne : ballade des chiens au village, coupe de cheveux des filles, tennis, chanson de Nuka, et Brieuc trop heureux de faire une randonnée magique !

 

A Atka : on en prend plein la vue et les gambettes !

Vous l’aurez compris, les beaux jours arrivent et en 10 jours nous sommes passés d’une température de – 10°C à 10°C  en journée ! Il a fait très beau (à part un jour de neige), donc finalement je passe toutes mes journées à gambader dehors pendant que le bateau est encore pris dans la glace ; pour combien de temps ? c’est ce que tout le monde se demande, car maintenant la neige et la glace fondent partout autour de nous ! Alors tous les jours je monte sur les collines de notre ile et je regarde le bateau tout petit tout en bas, sur sa plaque de glace qui diminue. Autour de moi la neige disparait et les plantes apparaissent, mais ça, je vous en parlerais la prochaine fois…

Image5 (Copier)

Il y a trois jours il faisait tellement beau, on est parti avec Anne-Claire, Brieuc et Paul avec le petit zodiac débarquer sur un bout du continent pas loin et on a fait une randonnée de 4h au milieu des herbes, des rivières, des sommets et des lacs gelés. Le Groenland c’est absolument magnifique, des étendues immenses à, perte de vue sans une maison, juste la nature, le soleil, l’océan, la glace, et les oiseaux…

Image6 (Copier)

A Atka : La nuit n’existe plus !

Allez un peu de sciences avant de vous quitter : ce que j’ai découvert aussi en arrivant, c’est que la nuit ne m’avait pas attendue ! Pas question pour moi de regarder les aurores boréales, maintenant, il fait déjà jour tout le temps !! Le cycle du soleil est vraiment étrange ici tout change beaucoup plus vite que chez nous. Je viendrais vous expliquer ce phénomène la prochaine fois (pour l’instant vous avez déjà beaucoup de travail avec tout ce qu’Anne-Claire vous appris cette semaine sur les animaux !!). Alors je vous ai juste dessiné en dessous, un graphique qui représente l’évolution de la durée du jour à Ilulissat depuis que le bateau est arrivé…(le jour c’est quand le soleil se trouve au-dessus de l’horizon). A comparer avec la durée des jours chez vous…

Image2

Voilà il est l’heure de vous quitter ! Vous l’avez compris ma première vraie Polar Week sera pour vous décrire le printemps au Groenland et tout ce changement de saison et de météo apporte de nouveau dans ce pays… TAKUSS tout le monde, je suis trop heureuse de pouvoir à mon tour vous faire découvrir la vie au Groenland !