Polar Week 8 : Aluu les animaux d’ATKA !

Aluu tout le monde,

Nous voilà à nouveau les boots sur la glace autour d’ATKA avec une envie folle de vivre avec vous mes plus belles aventures !

Capture d’écran 2016-04-20 à 20.22.45

Nous nous sommes quittés sur une envie de pêche à la morue. Aventure annoncée, aventure réalisée. Me voilà sur la glace à pêcher de la morue pour notre diner.

Capture d’écran 2016-04-12 à 15.18.10

Capture d’écran 2016-04-20 à 20.38.15

1 / La pêche à Oqaatsut

Même si notre capitaine Baptiste n’aime pas manger de la morue, il a confectionné une canne à pêche pour tous les membres de l’équipage.

Capture d’écran 2016-04-20 à 20.39.57Capture d’écran 2016-04-21 à 17.22.21
Pêcher plusieurs morues peut prendre 5 minutes comme plus d’une heure et parfois cela peut paraître long…mais c’est tellement bon que l’effort en vaut la chandelle.

C’est donc à l’aide de notre belle canne à pêche groenlandaise que nous pêchons de belles morues. Voyez par vous même :

Capture d’écran 2016-04-21 à 16.52.37

Morue et Médupok

Capture d’écran 2016-04-21 à 16.51.49

En parlant de pêcheur, il faut que vous sachiez que tout l’équipage s’accorde à dire que nous avons un vrai héros sur Oqaatsut : Nuka !

Capture d’écran 2016-04-21 à 17.26.32

Nuka est un des hommes du village qui nous aide beaucoup. Nuka est à la fois pêcheur et chasseur et il s’occupe aussi de l’entretien de l’église et de l’école. Nuka comprends que j’aime la mer et pêcher. Assez assez naturellement, lorsque les conditions le permettent il m’invite à bord de son petit bateau de pêche orange pour aller pêcher avec lui. je suis si chanceuse les amis, tellement !


Capture d’écran 2016-04-24 à 21.08.54

Capture d’écran 2016-04-24 à 21.34.41

À bord de son petit bateau de pêche, nous sommes allés ramasser du flétan et de la morue. J’ai observé avec beaucoup d’attention les techniques de Nuka. J’ai même pris des vidéos que je vous montrerai à mon retour en France en Juin.

Il m’impressionne beaucoup car dans cette ambiance hivernale, il remonte à lui seul pleins de poissons à la ligne et au filet. Super NUKA !

Autour de nous flottent des icebergs. Le temps s’arrête. C’est grandiose !Capture d’écran 2016-04-21 à 20.46.15

Je vous laisse découvrir en image cette pêche miraculeuse !

Capture d’écran 2016-04-24 à 22.10.35

Sarah et Anne-Claire en pleine préparation et nettoyage des poissons. La routine des pêcheuses d’ATKA !

Après avoir effilé ces beaux cadeaux de la mer, Brieuc s’affaire en cuisine pour nous concocter un repas de roi de l’Arctique.

Capture d’écran 2016-04-24 à 21.48.18

Brieuc en cuisine va démarrer la préparation du poisson

Capture d’écran 2016-04-24 à 21.47.32

La recette est simple lorsque le poisson est bon : avec un couteau bien aiguisé, coupez des belles petites tranches de poissons crus. Les faire mariner dans un jus de citron et de l’huile avec des herbes, du sel et du poivre. Nous avons trois citrons à bord pour toute la semaine et nous sommes très heureux de l’utiliser pour ce repas de fête. Qujanac Nuka !!!!

Pour en savoir plus sur les morues qui vivent proche d’ATKA, écoutez par vous même la petite capsule audio « ATKA Polar Sound # Morue »


Nous sommes si heureux de manger ce poisson si frais, c’est si bon !

C’est l’occasion de vous présenter Brieuc, le nouveau capitaine d’ATKA qui vient prendre la relève de Baptiste. Lorsque ATKA sera libéré des glaces, c’est Brieuc qui prendra la barre du bateau pour voguer vers de nouveaux horizons polaires.

Capture d’écran 2016-04-24 à 21.51.57

Brieuc en cale avant. Il vérifie le matériel électrique. A mon retour en France, je vous livrerai une petite vidéo de Brieuc vous expliquant tout ça bien mieux que moi !

2 / Le printemps nous fait craquer !

Avec le retour du soleil, la vie marine se réveille. La mer offre à nouveau tous ses trésors, je souris sur la banquise, prête à découvrir la vie marine proche du bateau.
Attention, maintenant la glace est un vrai puzzle depuis que le soleil est revenu. Rejoindre le village relève du défi. Mais pour aller voir les kids de l’école, rien ne m’arrête.

Le printemps  nous fait craquer et la glace aussi !

Capture d’écran 2016-04-21 à 00.20.54 Capture d’écran 2016-04-21 à 00.25.27 Capture d’écran 2016-04-21 à 00.20.30 Capture d’écran 2016-04-21 à 00.19.49

Ne vous inquiétez pas les amis, je chevauche la banquise de plaque en plaque avec précaution. Depuis des semaines, elle bouge et se transforme. C’est le vent et les courants qui la guide et l’écarte vers le large. Les coups de took sur la banquise permettent de savoir si cette glace de mer supportera notre poids.
D’après Baptiste, un coup franc de took qui traverse direct la glace: namik !

Capture d’écran 2016-04-21 à 18.40.56

Baptiste dans un igloo.

Si le took ne traverse pas… tu peux y aller. Pour ma part, n’ayant pas la même force que Baptiste ou Paulo, je donne toujours 2 à 3 coups de took pour être sure ! Baptiste et Paul vont eux aussi sur la glace pour aller chercher du pétrole au village avec Vaillant. Ce printemps est une sacrée aventure !
Capture d’écran 2016-04-21 à 00.17.34  Capture d’écran 2016-04-21 à 00.09.18
Nous avons tous les yeux grand ouverts sur cette nouvelle vie. Il faut savoir que même si l’Arctique possède un nombre d’espèces relativement restreint en comparaison de l’immense diversité des tropiques – comme en France par exemple – la biodiversité polaire est toutefois remarquable. Cette richesse montre bien à quel point beaucoup d’espèces sont capables de s’adapter à des conditions environnementales extrêmes.
Je suis contente de pouvoir enfin partager avec vous mes rencontres avec les animaux autour d’ATKA. Voici nos amis les animaux qui nous font de jolis coucou.

3 / Le «  Aluu » des animaux d’ATKA

Tout d’abord, allons voir ce que nous trouvons sur les plaques de glace.

Capture d’écran 2016-04-21 à 17.23.45

3.1 Aluu Puisi
Un joli bébé phoque prend un bain de soleil sur la banquise. Nous passons tranquillement sur la glace et lui faisons un « Aluu ». Petite clin d’oeil entre habitants de l’Arctique, quel bonheur !

Capture d’écran 2016-04-21 à 00.03.44

Voici « Puisi » nageant tranquillement dans l’eau de mer de la baie de Disko. Il doit avoir une sacré fourrure pour combattre le froid. L’eau fait environ 4 degrés celsius.

Capture d’écran 2016-04-21 à 19.26.51

Notre ami Nuka se rapproche en bateau de Puisi pour que nous puissions lui faire un « Aluu Puisi ». Qujanac Nuka, c’était super ! Une belle vie de phoque du groenland l’attend dans les eaux polaires ! Cet amoureux de la glace sera bientôt un beau phoque à la peau tachetée.
Vous avez été nombreux à me poser des questions sur les phoques, en voici une de Thibault :

« Est-ce que les Inuits mangent encore du phoque ? ». Merci Thubault pour cette chouette question.

Ma réponse est assez immédiate : « Aap !! les groenlandais chasse le phoque, le mangent et font aussi des vêtements avec ! Le phoque est une espèce abondante au Groenland. Chasser le phoque est une chasse difficile car cela peut prendre plusieurs heures, à naviguer et marcher dans le froid. Cette chasse est ancestrale. Les groenlandais mangent du phoque comme comme nous mangeons des mammifères que nous avons chez nous (moutons, cochons…). Il faut que vous sachiez que les groenlandais ne mangent pas de bébés phoques, bien évidemment !
La peau de phoque est vraiment très chaude, les groenlandais savent très bien utiliser la peau pour faire de magnifique moufles. Je ramènerai les miennes en France pour vous les montrer !
Voici ma paire :
Capture d’écran 2016-04-20 à 05.37.10

Comme vous avez pu l’entendre dans la capsule audio, les phoques vivent sur et dessous la banquise. Maintenant que la banquise bouge et nous offre des cracks , allons voir ce qu’il se passe sous la glace maintenant.

Là où s’arrête la glace commence l’océan glacial !

3.2 Aluu les oursins

Mes yeux ébahis, je découvre des oursins sous la glace. Habituée à voir des oursins en plongée en Méditerranée, j’étais persuadée que ces petits animaux vivaient dans les eaux plutôt chaudes. La vie marine me surprendra toujours !

Capture d’écran 2016-03-31 à 19.05.47

À ce jour, les scientifiques ont identifié 11 espèces d’oursins dans l’océan Arctique. Comme quoi !

Capture d’écran 2016-04-21 à 16.34.54

Pour en découvrir d’avantage, je vous laisse écouter par vous même la petite capsule audio « ATKA Polar Sound # Oursin »

3.3 Aluu Médupok !

Lors d’une de mes ballades à la recherche des animaux proche d’ATKA, mes yeux ont été naturellement attirés par des animaux gélatineux qui flottent dans l’eau. Quelle beauté !
Le premier rencontré est rose, a la taille et la forme d’un gros concombre de mer.

Capture d’écran 2016-04-20 à 04.39.53

Ma deuxième découverte gélatineuse a été incroyable. Si incroyable qu’il fallait absolument que je me débouille pour l’attraper avec un seau et le prendre en photo.

Capture d’écran 2016-04-21 à 18.16.05

Regardez moi cette merveille :

Capture d’écran 2016-04-20 à 04.57.57

Capture d’écran 2016-04-20 à 04.57.38

Qujanaq Sarah, elles sont top tes photos. On le remet ensuite à l’eau, Takuss Médupok !

Telle une danseuse électrique, cet être fascinant offre une lumière arc en ciel qui ondule le long de son corps gélatineux. Sarah, notre caméraowen m’accompagne et prends des photos pour vous de cet animal électrique. Nous sommes toutes les deux ébahies par tant de poésie polaire. Sarah et moi même baptisons cette créature poétique « Médupok ». Médupok n’est pas facile à prendre en photo mais Sarah n’abandonne jamais !

Nous observons Médupok. Il bouge dans l’eau grâce à des rangées de petits peignes constitués de cils qui permettent à l’animal de se propulser et parfois même de se cacher. Je ne sais pas grand chose de ces créatures extrêmement fragiles, ni même leur nom. Je sais juste que c’est un peu transparent, que ça fait des lumières et que ça vit dans les eaux polaires. Je vais même au village pour demander leur nom aux pêcheurs. Personne ne connait leur nom, alors je vous le demande à vous :

Quels sont ses créatures ? Qui sont ces animaux du printemps et de l’été polaire ?

Consciente de la difficulté de ma question, si vous ne trouvez pas, pas de panique ! De jolis dessins de ces animaux les rendront tout aussi mystiques.
3.4 Aluu Lagopède

Capture d’écran 2016-04-20 à 04.59.11

Une boule de duvet blanc se dresse sur une roche brune, se laisse observer et s’envole majestueusement vers d’autres horizons gelés. Le lagopède est là et se montre. Je me questionne : était-il là tout l’hiver ou vient-il d’arriver ?

J’apprends qu’il était présent toute l’année. Le lagopède est un petit oiseau (30 cm de longueur environ) totalement blanc en hiver (sauf la queue qui reste sombre). Il parait qu’il va bientôt construire son nid à même le sol en mai ou en juin. C’est Daphné qui pourra peut-être voir des bébés ! Lors d’une des promenades de notre photographe Sarah avec Brieuc, ils ont pu prendre ce beau lagopède en photo. Qujanaq Sarah !

 

3.5 Aluu les « Amassat »

Je sais qu’il y a des amassats un peu partout autour de nous car j’ai pu en voir dans des bacs autour d’ATKA sur l’ile Àçacaille.

J’apprends que l’ammassat est en fait du capelan vit entre la surface et 300 m de profondeur. Les ammassats sont des capelans. Après être pêcher, les ammassats sont ensuite sécher sur les roches brunes durant l’été. Autour d’ATKA j’ai pu observer les marques de cette étape de séchage. Voici en image les traces de ces petits poissons séchés au soleil l’été passé :

Capture d’écran 2016-04-22 à 01.50.15

et voici le résultat de la pêche après séchage :

Capture d’écran 2016-04-21 à 17.35.29 Capture d’écran 2016-04-21 à 17.35.18

Les amassats sont stockés dans des bacs de pêcheurs à côté d’ATKA. Ça donne envie de se faire un petit repas d’amassats!

3.6 Aluu ceux qui se cachent !

Le renard polaire

3813e1e09e_36011_patte-chien-neige_CJ-Richey121-Flickr

Apparemment, un renard polaire se cache autour du bateau ATKA. À plusieurs reprise nous avons pu observer des traces de pas dans la neige comme vous pouvez le voir sur la photo. J’aurais adoré le croiser !
Même si je ne l’ai pas encore vu, je me suis tout de même renseigner sur ce petit compagnon polaire de l’île Àçacaille.
Pour en savoir plus, écoutez dès à présent la petite capsule audio « ATKA Polar Sound # Renard ».

D’après les experts, j’apprends aussi qu’aujourd’hui le renard polaire rencontre des soucis de territoire en Arctique dû au changement climatique. Je m’explique, le renard blanc doit faire face à un concurrent, le renard roux, remontant du sud et colonisant certaines régions de l’Arctique où le climat s’est adouci. Dans le même temps, le renard blanc voit sa nourriture principale, le lemming, se raréfier : ce petit rongeur semble particulièrement sensible au radoucissement des hivers. Personnellement, je n’ai pas encore vu de renard blanc, ni de roux et de lemmings…ils se cachent !! Pour ma défense, il faut savoir que ces animaux tout blanc se cachent sous la neige pour s’isoler du froid et du vent. Alors c’est une peu normal si je ne les vois pas je crois !

 

Nanoq, où es tu ?

4543849_6_458e_nombre-de-polluants-organiques-persistants_dfddeb5c334cdd351f0e6c58bf268d01

Photo de Nanoq et bébé Nanoq sur la côte Ouest du Groenland.

Je dois être honnête avec vous. Lors de mes premiers pas de boots sur la banquise de la baie d’Oqaatsut, je me rappelle avoir pensé « et si il y avait des ours ? ». L’ours polaire est LE ROI de l’Arctique et se balader sur la glace à côtés est toujours une expérience assez apeurante. Ne connaissant pas bien ce carnivore, je préfère le voir de loin et non de près ! Ça tombe bien, ATKA a décidé d’hiverner sur la côte Ouest du Groenland dans une zone où les ours polaires sont rares. Ouf !

Capture d’écran 2016-04-24 à 21.56.30

Voici un origami de Sara (la jeune femme qui s’occupe du site internet ATKA.fr). Vous pourrez trouver en « ressource » le modèle de l’ORIGAMI NANOQ. Attention Sara est une experte en origami donc pas de panique si vous n’y arrivez pas du premier coup. Elle s’exerce depuis des mois à bord d’ATKA pour passer le temps lorsque la météo est mauvaise.

Par contre, lorsque ATKA reprendra le large, j’adorerais que Daphné puisse voir de loin un ours et prendre une photo rien que pour vous ! On verra ou « immaqa » comme on dit au Groenland !

En attendant, je vous laisse découvrir la capsule audio « ATKA Polar Sound # Ours Polaire ».

4 / Takuss les animaux !

Notre planète est peuplée d’une multitude d’individus incroyablement beaux et surprenants. Voir ces animaux se balader dans ces eaux gelées avec leur couleurs magnifiques me touche. La vie est poétique.

Un grand merci à Sarah, la photographe et la « camerawomen » officielle d’ATKA !
La voici : Sarah Delben

Capture d’écran 2016-04-21 à 18.05.36

5 / Un petit coucou de l’équipage

Je termine cette polar week 8 en photo pour vous montrer que l’on s’amuse beaucoup aussi sur ATKA lors des moments « quartier libre » à bord.

Voici les « ATKA Récréations » :

Capture d’écran 2016-04-22 à 23.22.50

Brieuc joue avec Paulo au tennis sur la banquise devant ATKA. Nous avons construit le filet avec un bout et deux tooks ! Quartier libre, c’est la récréation  !

Capture d’écran 2016-04-24 à 21.54.46

Paulo adore la capoeira. Il en fait sur la banquise ! Il est trop fort Paulo !

Capture d’écran 2016-04-21 à 18.59.34

Sarah, Paulo, Anne-Claire et Baptiste qui regardent vos dessins et messages. Qujanac les enfants, nous sommes heureux !!!

Pour vous remercier, laissez moi vous présenter l’équipage au complet avec chacun vous offrant un conseil polaire !
Baptiste : «  Sortez couverts les amis ! Prévoir toujours une paire de gants et de chaussettes en extra, ça sert toujours ! »
Paul, le second : «  Munissez vous d’un took lorsque vous posez les boots sur la banquise, sécurité assurée ! »
Sara, la femme de l’ombre qui s’occupe de donner des nouvelles au monde sur le site atka.fr. Elle fait de superbe origami !« Avant l’hivernage, je pensais que rajouter des couches de chaussettes me permettra d’avoir plus chaud au pieds…que nenni, deux paires suffisent. Trop de couches sert trop les pieds et on a encore plus froid si c’est trop serré ! »
Sarah Delben, la camerawomen : «  Ne pas hésiter à braver le froid pour aller vivre d’incroyables aventures polaires ! »
Anne-Claire, votre détective polaire : « Si vous avez peur d’avoir froid en allant vous coucher, mettez un super bonnet sur votre tête. Vous perdez beaucoup de chaleur par votre tête ! »
Brieuc, le capitaine qui vient d’arriver pour relever Baptiste pour la sortie des glaces : « Ne pas oublier de boire de l’eau car on se déshydrate vite dans les déserts polaires de l’Arctique. L’air y est sec ! »

Maintenant que la récréation est terminée, un peu de boulot polaire puis repas dans le carré et dodo sous les aurores boréales. La preuve en image !

Capture d’écran 2016-04-21 à 18.06.32

Au printemps, on fait un peu de ménage autour d’ATKA. On sort l’annexe du bateau qui était « garée » toute proche du bateau.

Capture d’écran 2016-04-21 à 16.30.56

Paul se prépare à aller avec le traineau Vaillant chercher du pétroleum au village.

Capture d’écran 2016-04-21 à 17.53.27

Baptiste vient chercher Paulo et moi-même après un passage au village pour faire des petites courses.

Capture d’écran 2016-04-21 à 18.09.01

Baptiste et Anne-Claire dans le carré. On papote.

Low_©SDB_OQAATSUT_Aurore4

C’est le moment de dormir sous les aurores boréales. ATKA est protégé par ses lumières magnifiques ! J’adore, et vous ?

Capture d’écran 2016-04-21 à 18.08.09

Après avoir passer des heures dehors à regarder les aurores, je vais me coucher avec mon bonnet confectionné par l’un des villageois. Mon surnom sur ATKA est ACE. Cela vient de Baptiste après une partie de carte à bord. Maintenant, tout le monde m’appelle ACE !

Takuss les amis et qujanaq pour tout !

 

 

ATKA POLAR Vocabulaire 3

mer : imaq
vague : malik

morue : saarullik
petite soeur d’une soeur : nuka
grande soeur d’une soeur : angaju
petit frère d’un frère : nuka
grand frère d’un frère : angaju

papa : ataata
maman : anaana

grand père : aataa
grand mère : aanaa
janvier : januaari
février : februaari
mars : marsi
avril : apriili
mai : maaji
juin : juuni
juillet : juuli
aout : aggusti
septembre : septembari
octobre : oktobari
décembre : decembari

Précédent

ATKA POLAR PHONE 2

Suivant

Polar Week 9 : La relève des marraines : c’est Daphné qui vous parle!!

  1. Merci pour l’article, c’est au top et très intéressant 😉

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén