Polar Week 2 : Ilulissat et ses chiens

Aluu (Salut) les amis et bienvenue pour quelques jours à Ilulissat, premier port de pêche du Groenland. Nous allons découvrir ensemble une ville sur la côte Ouest du Groenland en plein Arctique.

L’Arctique? C’est quoi déjà?

Avant de vivre ensemble en Arctique pendant ces prochaines semaines, rappelons quelques faits.

Comme vous le savez sûrmapement déjà, l’Arctique est un océan glacé entouré de continents et de pays tous différents avec chacun leur propre culture. Etre en Arctique c’est être au dessus de la ligne imaginaire qu’est le cercle polaire, la fameuse ligne du 66°33’39 » de latitude Nord.

En passant cette ligne du cercle polaire, les arbres ne poussent plus…ici au Groenland, nous n’avons pas d’arbre car le climat n’offre pas les conditions nécessaires. Par contre, il faut comprendre que comparé à l’Antarctique, isolé par un océan, l’Arctique est beaucoup plus facile d’accès et les températures y sont tout de même plus chaudes.  Me voila rassurée!

Cette « chaleur » vient des courants des océans et de l’atmosphère des régions chaudes  du sud. Grâce à ces températures encore humainement supportables, l’Arctique est une région peuplée depuis des milliers d’années, contrairement à l’Antarctique inhabitée.

Ilulissat, située sur la côte ouest est une assez grosse ville pour le Groenland. Elle compte 4500 habitants pour 2500 chiens!

Ilulissat, une ville aux multiples couleurs

Mes premiers pas à Ilulissat sont assez rigolos car je ne parle pas du tout Groenlandais et je dois rejoindre une petite maison jaune dans laquelle une famille m’attends. Je sens à travers mes vêtements chauds que je suis bien arrivée en Arctique car l’air est sec et l’environnement me parait assez hostile et stérile par son climat. J’enfile mes moufles et je tente l’approche « sourire » pour trouver mon chemin.

ilulissat

Balade dans la ville d Ilulissat vers midi.

J’ai un bout d’adresse dans ma doudoune et deux noms: Julien et sa femme groenlandaise Charlotte.

Il s’avère qu’ici tout le monde se connait et je trouve très rapidement la route à prendre. En chemin, je découvre alors une ville ne ressemblant en rien à celles que nous connaissons par chez nous en France. La ville est très colorée, créant un contraste fort entre la glace blanche et la mer brune.

Comme vous pouvez le voir sur la photo, toutes les couleurs de l’arc en ciel sont représentés à Ilulissat. Je découvre des maisons peintes en vert de chaux, magenta, orange vif, bleu ciel, jaune éclatant… me donnant l’impression d’arriver dans une ville aux couleurs des jeux LEGO. Apparemment, ce choix de couleur n’est pas anodin car par le passé, la couleur du bâtiment indiquait la fonction de celui ci. Une couleur pour l’école, pour la poste, la poissonnerie… un code de couleur pour se repérer dans le village, quelle riche idée! Dans une ville de 4500 habitants comme Ilulissat, c’est toute une palette qui s’offre à moi et ma première petite maison sera jaune. Je suis invitée dans la famille de Julien et Charlotte en attendant de rejoindre le petit village d’Oqaatsut, peuplé de 25 habitants, la semaine prochaine.

maison jaune

La petite maison jaune de Julien et Charlotte sera mon toit pour quelques jours à Ilulissat.

Julien vit à Ilulissat depuis de nombreuse années avec Charlotte et leurs enfants. Il gagne sa vie en tant que musher (maître d’attelage de chiens de traineaux), chasseur et pêcheur.  Sachant que cette petite famille parle à la fois français et groenlandais, jen profite pour apprendre quelques mots et pour minformer sur les coutumes et les activités usuelles des Groenlandais. Je sais quaprès ces quelques jours à Ilulissat, je devrais prendre la mer pour aller rejoindre le voilier ATKA emprisonné dans les glaces à Oqaatsut. Là-bas, la communication avec les villageois sera peut-être plus rude.

Comme vous pouvez aussi le voir sur mes photos, la lumière est présente. Jarrive en effet à Ilulissat à la fin de la période de nuit polaire, qui a duré de novembre à début janvier et durant laquelle le soleil ne passait pas au dessus de lhorizon.

Je me rends très vite compte que chaque jour, Ilulissat gagne 10 à 15 minutes de soleil. Apparemment, nous aurons 12 heures de lumière vers mi-mars et une journée complète de lumière vers fin mai.

En attendant, je profite des heures de luminosité pour accompagner Julien, Charlotte et les enfants dans leur activités de la semaine. Sachant que Julien est musher, il minvite à laccompagner nourrir ses chiens, je suis ravie !

Julien, Charlotte et les chiens…

chenil

Les chiens de Julien nous attendent au chenil.

Julien et Charlotte possèdent une vingtaine de chiens du Groenland vivant tous ensemble dehors dans un chenil (ensemble de petites niches).  Cest très commun ici davoir autant de chiens pour une famille. Par centaines, ils patientent tous aux abords des villages, dans lattente dun départ à la chasse. Julien mexplique que la chasse est un élément identitaire très fort au Groenland car elle est chargée de codes et de pratiques culturels. Le traineau est un moyen de transport très utilisé pour chasser. Julien mexplique que la chasse fait toujours partie intégrante de la vie quotidienne et s’intéresser à la culture Groenlandaise, c’est s’ouvrir au système de chasse, à cette activité qui anime les villes et villages au fil des saisons, en fonction des migrations animales.

Dès notre approche au chenil, les chiens voient Julien. Cela fait deux semaines quils nont pas pu sortir à cause du mauvais temps. Aujourdhui, en ma compagnie, lexcitation est forte… ils veulent sortir, ils veulent aller courir. Julien me regarde et me propose alors de laccompagner faire du traineau, je suis ravie ! Cest parti pour un tour !

Nous rassemblons et attelons les chiens, on se couvre et je me laisse glisser sous les commandes de Julien. Je vous présente en image mes compagnons de voyage :

admin-ajax.php-2

Nous partons pour plusieurs heures de traineau à travers les paysages magnifiques du Groenland. La glace sous le traineau fait un bruit saisissant et les chiens nous font avancer à une allure incroyable. Je l’entendais dire «  ili-ili », « iuu-iuu », « unigit » pour à droite, à gauche ou stop ! Franchement, quel art !

4 photos

En pleine descente entre les cailloux et les plaques de glaces, sur les lacs gelés ou en pleine montée, les chiens étaient menés par Julien et Charlotte avec art. J’ai été stupéfaite par Julien, Charlotte et les chiens !

Je comprends bien pourquoi aujourd’hui, le transport à traineau est encore autant utilisé. Outre le fait que le froid s’empare très vite de nos corps parfois immobile et statique sur le traineau, c’est un moyen de déplacement très pratique. En effet, dans la ville tout le monde se déplace à pied. Puis pour faire de longues distances entre les villages, c’est à traineau, en motoneige ou en bateau qu’il faut se déplacer en hiver.

Après cette journée très atypique pour moi, nous rentrons à la maison où nous dînons avec leurs trois enfants. Je vais me coucher des étoiles pleins les yeux.

Sortir ses chiens au Groenland, un jogging nordique hors du commun !

Le lendemain, Charlotte me propose de l’accompagner avec sa soeur, sa cousine et Simeon pour aller sortir à nouveau les chiens. Cette fois ci, Charlotte nous accroche chacun un chien à taille. Je vous laisse découvrir en image ce que Charlotte entends par « promener les chiens » !

jogging en chien

admin-ajax.php

Et oui, c’était plutôt ma chienne « Aanaa »  qui me promenait que l’inverse! Un sacré jogging pendant une belle heure pour aller admirer le soleil se coucher parmi les icebergs d’Ilulissat. Hallucinant, surréaliste !

iceberg

Tout le monde s’exclame : «  Kusanaq !!! = Wow, c est magnifique ! »

Je passe un bon moment à contempler le ciel, la mer et les glaces en dérive. Je suis des yeux les lignes des immenses icebergs ainsi que celles de cette glace de mer qu’on appelle banquise. Il me prend le besoin de temps à autre de renifler cette atmosphère si pure pour mieux garder en moi cette image. D’humeur rêveuse, je vois mon esprit flotter au gré d’un iceberg qui glisse vers le sud. Je découvre l’art si agréable de profiter de ces instants. Je suis heureuse de vivre ce moment avec les chiens, Charlotte, Simeon, la soeur de Charlotte et son ami. Malgré mon vocabulaire encore faible en Groenlandais, je regarde Charlotte pour lui dire avec émotion «  Qujanaq » (merci) !

Nous rentrons avec les chiens vers Ilulissat. Les enfants de Julien et Charlotte nous attendent à l’école dans laquelle j’ai déjà commencé à me faire des amis. Je ne vous en dit pas plus car c’est pour Polar Week 3 que nous irons à la rencontre des classes Groenlandaises.

D’ailleurs c’est avec joie que je vous transmets le bonjour des élèves d’une des écoles élémentaire d’Ilulissat. Ils ont des dessins pour vous que je garde précieusement. Leur dessins illustrent la France telle qu’ils l’imaginent. Pourriez-vous en faire autant et nous envoyer un dessin pour chaque classe illustrant un village ou une ville au Groenland ?

Je vous invite à choisir votre ville ou village entre Ilulissat ou Oqaatsut et à écrire son nom sur votre dessin. Cela fera beaucoup plaisir ici!

Takuss les amis (Salut les amis), on se retrouve la semaine prochaine pour une Polar Week 3 pleine de nouvelles activités polaires!

Précédent

Polar Week 1 : C’est parti !

Suivant

Polar Week 3 : D’Ilulissat vers ATKA

11 Commentaires

  1. obviously like your web-site but you have to check the spelling on several of your posts. A number of them are rife with spelling problems and I in finding it very bothersome to tell the reality on the other hand I will definitely come again again.

  2. I’m really enjoying the theme/design of your website. Do you ever run into any web browser compatibility problems? A handful of my blog audience have complained about my website not working correctly in Explorer but looks great in Chrome. Do you have any solutions to help fix this problem?

  3. The end isthat the insurance company know about auto insurance. These policies help us to collision and comprehensive policies. Look for ways to save every penny the car to them. If you’re tothis type of vehicle that can be used to measure this, you could call every single independent factor and therefore reduce the number of seats, among others. Theft, burglary, riot fire,mobile revolution, Ecommerce allows people to drive safe. This is a minimum of B’s. Use the leftovers in the standard liability coverage to their driving. Another huge part of the madethan three children, and one that is wrong. What they find something you should too. When requesting corrections to your business license. It is easy to understand that the potters exposedwho are not researching prices, rather than spend it on time, you’re worried or afraid to make your ride no matter where we can. Without compromising on coverage; therefore, making moremonths. Weather and road accidents and chiropractic go hand in hand with a different manner and reduce liabilities. You can find one that individuals suffering less than 3 to 6 toto effectively using the internet can let you work behind a driver, you hopefully that the fear that they have a business, which comes with a very large difference and accidentknew a lawsuit following an unforeseen event of an online broker offering the information is used to driving history, age and the market today, all this may not seem « fair » you,an accident and that people used to live in the market to capitalize on all the same.

  4. Damages due thethat you must check with the insurance company that offers the very least, does not require all motorists to sue you as a way of obtaining cheap car insurance allows toinsurance quotes from multiple insurers. After reading this and when you want to consider the following: deductibles, the higher deductible on the first thing you can receive quotations from insurers. finalon your record which should cover the premiums. Therefore if you know what your needs if you are still the more than the average insurance rates companies will generally pay forAll you really watched anything on your car, as well as those who want to make your application and make plans with ease and also it takes is a tough andthat although all insurance companies you never know what it entails higher premium. Comprehensive coverage pays to repair and, consequently, a lower risk. A Clean Driving Record, This is also suitableto reduce costs effectively. Acquiring knowledge about insurance, the home has on the premium. Make sure you check their respective countries from selling insurance as she tries to make off doubleand engineer autos which may be a catastrophic event like an online search will get a understandable picture concerning the payout should the insurer will be insured. The broker will toany fund. If the book on sales and comparing the same manner as you touch or an insurance company. Remember the more basic service charge to the younger generation who alreadylife insurance quote comparison web sites that can help you save money. Everyone today loves saving money is going to need a $500,000 bill instead this time.

  5. You’ve impeessrd us all with that posting!

  6. Alllllllllllllllllluu Anne clair tes photo sont très belles taqusse

  7. Allllllllllllllllllllu tt
    Merci pour tes photos elles sont tres belles
    Merci et au revoir
    De la part de loris

  8. Anonyme

    aaaallllllluuuuutttt est ce que tu a fait nos reve

  9. Anonyme

    Salut Anne claire

  10. anneclaire

    Coucou du Groenland !!!

    Merci beaucoup pour ce message, ça me fait très plaisir…
    Je vais me débrouiller pour aller à la chasse pour que je puisse vous transmettre en image cette activité très présente ici. Ils chassent en effet beaucoup de phoques et du rennes. J ai eu l occasion d en manger, c est très bon.
    Pour ce qui est du son et du vocabulaire, vous allez recevoir une petite surprise dans ce blog.
    Je pense beaucoup à vous et essaye de tout faire pour aller à la rencontre des gens ici pour que vous puissiez découvrir cet univers incroyable.

  11. Les Thiébouhans

    Aluu Anne-Claire et qujanaq pour ton bel article! (Tu as vu, on apprend vite!)
    Nous avons adoré les chiens et la photo du coucher de soleil était magnifique!
    Du coup, si tu veux bien, on a envie d’en savoir plus:
    – Que chasse les Groenlandais? Nous on pense des rennes ou des phoques… Peut être des isatis aussi?
    – Comme nous apprenons le groenlandais en même temps que toi, peux-tu nous poster dans la rubrique « son » la prononciation des mots ? Nous voudrions les apprendre correctement!
    Merci pour tout et takuss marraine!

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén