Polar Week 10 : La vie renait au printemps…

Mon numéro de téléphone groenlandais pour un polar phone ? : +299 23 91 78

MOI (Copier)

Depuis que je suis arrivée sur le bateau et que je promène dans les alentours, je vois le paysage changer tous les jours de façon surprenante ! En effet les températures ont augmenté très rapidement, et la neige qui recouvrait tout quand je suis arrivée s’est mise à fondre sous le soleil, qui chauffe et brille presque tout le temps maintenant. Et à mesure que la neige fond, elle me révèle des magnifiques surprises …et si nous allions découvrir ensemble à quoi ressemble l’arrivée du printemps autour d’ATKA ?

  1. Bye bye la banquise

Bien sûr le signe le plus important du réchauffement du printemps au Groenland, c’est la fonte de la banquise. Autour d’Atka de jour en jour la neige a disparu de notre plaque de glace, toute fondante et molle l’après-midi en pleine chaleur.  Et puis au bord de la banquise de petites plaques se détachent petit à petit tous les jours… mais c’est Anne-Claire qui vous racontera comment ATKA sortira des glaces !

a (5) (Copier)

2. La fonte des neiges

A mesure que la neige fond, elle se transforme en eau liquide qui commence à s’écouler partout : elle forme des gouttes, puis des mini rivières ou petits torrents qui s’écoulent sur les collines jusqu’en bas dans l’océan.

a (2) (Copier)

Ca fait des bruits de glouglou qui chantent à nos oreilles avec une grande gaité, on entendant jamais de tels bruits chantant durant l’hiver ! Ecoutez plutôt, j’ai enregistré cette musique pour vous sur la colline à côté du bateau :

 

Et la glace qui recouvrait  tous les petits lacs présents dans nos collines commence à se casser et à se transformer en eau elle aussi.

a (4) (Copier)

Bientôt tous les lacs seront redevenus des vrais lacs d’eau douce, et leur couleur bleue commence à apparaître, c’est très beau cette première tache de couleur au milieu du blanc !

LAC (Copier)

Et quand la neige disparaît complètement du sol, elle laisse apparaître lentement ce qui se cachait sous cette couche blanche…à votre avis qu’est-ce qui pointe son nez ??

La végétation bien sûr !

3)  Découverte de la « Toundra »

Vous pouvez me croire, il y a une vraie émotion à voir soudain apparaître, après tant de jours glacials, des petites feuilles colorées qui trouvent leur chemin à travers les derniers moreaux de glace ! Elles ont su patienter tout l’hiver à l’abri des tempêtes sous la neige !

PLANTE (Copier)Apparition des feuilles à travers la glace sur les rochers

Et de jour en jour, c’est tout un tapis de plantes qui se découvre sous mes pieds !

a (2) (Copier)Apparition de la végétation à la place de la neige

Tellement épais parfois que quand on marche dessus on a l’impression de marcher sur un matelas ! Un matelas multicolore, allant du vert au rouge en passant par de beaux oranges, quelle palette magnifique ! Qu’est-ce que ce sera quand ces plantes se mettrons à fleurir ! Et puis il y même des espèces de myrtilles, dans quelques mois elles seront bonnes à manger !

« Et vous, quelles plantes ou fleurs avez-vous vu réapparaitre ce printemps?? »

Avez-vous remarqué que toutes ces plantes poussent au ras du sol ? Ce type de végétation est typique aux environnements polaires. On appelle cet ensemble la TOUNDRA. Ça signifie «  terre sans arbres » dans la langue des populations de Sibérie.

Et pourquoi les plantes sont toutes petites dans la toundra ?

  • Tout d’abord parce qu’il n’y a que très peu de jours dans l’année où il fait assez chaud et ensoleillé pour que les plantes puissent pousser, du coup elles n’ont pas le temps de beaucoup grandir.
  • Et ensuite à cause du vent bien sûr ! En restant près du sol les plantes savent qu’elles sentiront beaucoup moins les vents forts que si elles étaient hautes. Pas bêtes !

a (3) (Copier)Tapis de plantes : la toundra

  • Dans la toundra on peut trouver au total plus de 2000 espèces de plantes, qui forment ces luxuriants tapis multicolores dans lesquels je me promène !Et à votre avis, à qui va profiter cette belle végétation …??Aux animaux, qui vont pouvoir la manger !
  • 4) Le retour des animaux migrateurs
  • Par exemple les rennes se régalent de ces mousses, et c’est pour ça qu’on voit les rennes surtout en été ici. J’espère que je pourrais en voir bientôt alors !Moi c’est le chant d’un animal très gracieux qui a fait sonner dans mes oreilles le retour du printemps : un tout petit oiseau, dont j’ai entendu le chant en me promenant autour d’Oqaatsut… je scrute les environs, et soudain je l’aperçois sur un joli kern de rochers, à chanter tout son bonheur d’être de retour : tout blanc avec du gris et du noir sur les ailes : un bruant des neiges ! Regardez-le plutôt sur ces photos !

a (6) (Copier)Mon premier bruant des neiges

Charmé par ce nouveau chant, je l’ai enregistré pour vous : écoutez-le !

Les animaux qui, comme notre bruant, partent passer l’hiver dans des régions plus ensoleillées et reviennent au printemps sont appelés des animaux migrateurs.

  • « En France aussi il y en a des oiseaux migrateurs. Vous en connaissez ?
  • 5) Activité herbier/peinture
  • Afin de ramener avec moi un souvenir de ces plantes du Groenland, j’ai décidé de construire un HERBIER ! Peut-être que vous en avez déjà fait ?Matériel nécessaire : des plantes fraiches, un sac plastique, un cahier, des ciseaux, du scotch, un livre sur les plantes, un tas de livres très lourds et… de la patience !Etapes de construction :
    • Ramasser dehors toutes les sortes de plantes et de fleurs différentes que veut étudier en les mettant dans un sac plastique.
    • A la maison, scotcher les différentes plantes et fleurs dans les pages d’un cahier
    • Chercher le nom de la plante et l’écrire à coté
    • Fermer le cahier, prendre un tas de livres très lourd (idéal le dictionnaire) et les poser sur le cahier pour écraser et sécher les plantes.
    • Au bout d’une ou 2 semaines environ regarder si tout est bien sec.

    Ainsi vous pourrez garder ces plantes pendant des années !

a (1) (Copier)Etapes de la construction d’un herbier.

A vous de jouer !

 6) La parole aux enfants

Et à votre avis les enfants groenlandais, qu’est-ce qu’ils aiment faire quand vient le printemps ? Qu’est-ce que les beaux jours représentent donc pour eux ? J’étais de passage à l’école d’Ilulissat cette semaine, et je suis allée poser la question aux élèves de la classe de Léna. On appris plein de mots groenlandais pour décrire le printemps et ils ont tous dessiné ce qu’ils aimaient au printemps ici ! D’ailleurs, ils sont très curieux de savoir à quoi ressemble le printemps en France …

Ici leurs créations : PRINTEMPS GROENLANDAIS

dessins2 (Copier) dessin (Copier)

7) Vocabulaire :

Printemps = upernaaq

Soleil = seqinneq

Fleur, plantes = naasoq

Fonte = aapoq

Arbre = orpik

Baies noires : paarnat

La mer = imaq

Se promener = angalaarneq

La vie = inuunaq

Ciel = qilak

rivière = kuuk

paradis = imaq

Génial, magnifique = nuanneq

Lac = taseq

Chaud = kiak

Chasser le renne = tuttuniarneq

Couleur = qalipaatit

Pourquoi vous aimez le printemps ? = suut upernaaq nuannequtigivai ?

SURPRISE : DES DECOUVERTES CULINAIRES ICI : MIAM

 TAKUSS LES AMIS !

 

Précédent

Polar Week 9 : La relève des marraines : c’est Daphné qui vous parle!!

Suivant

La spéciale Polar Week « BRISONS LA GLACE » !

  1. Anonyme

    The

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén